À propos - ÿesterdaÿ ink


Le temps n'appartient à personne, pas plus que la relation au passé n'est une affaire de pseudo-experts. Interrogez votre entourage et vous serez surpris.e de découvrir qu'on a à peu près tous et toutes quelque chose à dire, au sujet des secondes qui s'égrènent et des souvenirs qui filent. C'est souvent un lien intime, voire  affectif, qui nous relie au temps d'avant. Il paraît que, petit déjà, mon père s'inventait des aventures lors de ses plongées dans les abris anti-aériens de Saint-Maurice et que mon grand-père était étrangement attiré par les souterrains du château de Saint-Amand-Montrond et l'abbaye de Noirlac : une hérédité et une curiosité pour l'Histoire qui en disent long...

Pour ma part, déjà toute petite, j'adorais crapahuter dans les collinettes légèrement escarpées autour du lac de Créteil et de la base de loisirs de Choisy. Plus tard, ce fut les terrains vagues et les herbes hautes situées derrière un pavillon orléanais, les randos en Sologne et en forêt d'Orléans, les promenades dans la Beauce en vélo sur les bords de Loire, la découverte d'une coulée verte encore méconnue entre Antony et Châtillon, le chantier de démolition de la tour du Grand L à Massy pour le projet photo argentique noir & blanc en BTS, les balades aux quatre coins de l'Ile-de-France avec mon club de rando, l'intérêt grandissant pour l'aménagement et l'architecture, aussi bien ruraux qu'urbains.

Vous vous demandez le rapport avec l' "urbex". C'est simple : tout peut devenir terrain de jeux et de découverte à condition d'ouvrir les yeux. Des lieux à l'abandon et des friches, j'en ai croisés des centaines en rando, parfois sans le savoir. De là à comprendre que les murs dissimulaient eux aussi des trésors, il m'a fallu un peu plus de temps. C'est en découvrant l'incontournable site de Tim (Glauqueland) puis les impressionnantes images de Iloe & Carlos sur Pripyat, que j'ai compris en quoi cela pouvait constituer une passion à part entière.

En effectuant des recherches documentaires et en immortalisant ce patrimoine riche - dont on s'efforce pourtant d'effacer les traces (la conservation n'étant pas une priorité, la modernité et la spéculation immobilière oui) lors de mes explorations, je cherche à prendre la photographie d'une société et de constructions faites par des hommes à une époque donnée, ainsi qu'à témoigner de l'existence de l'insoupçonnable : la vision poétique du temps qui passe etde la nature qui reprend ses droits.

Ma démarche n'est en rien lugubre ou malsaine, comme on pourrait parfois le penser au premier abord. Pour autant, de tous les spots visités, aucune atmosphère n'est identique et, fréquemment, je me prends à imaginer ce que l'on découvrirait si les murs pouvaient parler et faire le récit des histoires qui s'y sont déroulées...

Par ailleurs, j'éprouve une fascination quasi-addictive pour le thème de "la nature qui reprend ses droits". Aussi, veuillez m'excuser par avance pour cette focalisation shootesque sur la relation - tantôt envahissante, tantôt harmonieuse - de la végétation sur les constructions humaines.

Pour finir, je vous invite à ne pas vous contenter de ces quelques images, qui sont loin de rendre compte de toutes les sensations vécues lors des immersions en time-capsule. Vraiment : allez-y, lancez-vous, soyez curieux/ses, ouvrez vos yeux et partez à la découverte de votre environnement, interrogez les habitants, renseignez-vous sur son histoire et les anecdotes qui l'émaillent.

Mais prenez garde : ce regard neuf sur ce qui nous entoure peut s'avérer être un voyage sans retour et terriblement addictif...

petite précis de l'explo urbaine (by Roudoudou) 

• exposé de l'explo (sur Boreally / by Pierre-Henry Muller)

• Urban Exploration Timeline (by Jeff Chapman)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

// not sure who I am \\

\\ étoile mouvante, sur Terre //

// Q-ueerrr VersuS (swag) \\

\\ NYCtalope et NYCtophile invétérée //

// légèrement sensible au monde, telle la fleur de ma peau, et totale émerveillement \\

\\ fotograffe des villes & des champs //

// very-art-love \\

\\ délectation prononcée pour l'abandon et ses altérations //

// survivante de mon enfance bien que résolument gamine \\

\\ free feet & (simple) mind //

// mon esprit vogue quand mes pieds nus décollent du sol \\

\\ parfois à bout de souffle mais ne manque pas d'air //

// mobilisée CONTRE la connerie et pour le combat CONTRE le vih \\

\\ eg● zer0 et pleine tolérance //

// désobéissante civile et fantaisiste militaire \\

  • No Comments